4.10 Citation d’une citation

4.9 Ouvrage de référence (encyclopédie, dictionnaire) 4.11 Lettre / correspondance
 
Lorsqu’on cite un passage qui, dans un texte, est lui-même une citation, il faut référer le lecteur au document consulté. Il n’est pas nécessaire de citer le texte original d’où provient la citation, mais on doit cependant en indiquer l’auteur. Le nom de l’auteur original pourra être mentionné soit dans le texte courant, soit dans la parenthèse, selon le modèle suivant : (Baudrillard cité dans Wolton 1994, p. 25). Le texte original de Baudrillard, si l’on suit cet exemple, ne doit donc pas apparaître en bibliographie.

Judith Butler reprend les conclusions de Jacques Lacan pour développer son concept de « mascarade » : quand le paraître se substitue à l’avoir, cela a « pour effet de projeter entièrement les manifestations idéales ou typiques du comportement de chacun des sexes […] dans la comédie » (1999, p. 60).

Le réel serait dès lors le principe premier sur lequel repose la signification du cinéma, dans la mesure où « les signes élémentaires du langage cinématographique sont des objets réels reproduits sur l’écran » (Umberto Eco cité dans Odin 1990, p. 82).

Christian Metz affirme que « la spécificité qui intéresse la sémiologie est celle des codes, ce n’est pas la spécificité “brute” des signifiants physiques » (cité dans Gardies 1980, p. 14).

 
4.9 Ouvrage de référence (encyclopédie, dictionnaire) 4.11 Lettre / correspondance