1.5 Édition

1.4 Ouvrage en plusieurs tomes 1.6 Nom de la collection
 
Le numéro d’édition est généralement facultatif, mais il peut s’avérer nécessaire de le mentionner lorsque des remaniements considérables ont été effectués au cours des rééditions. Cela est particulièrement vrai pour les ouvrages de référence, les filmographies ou les manuels techniques, lesquels évoluent beaucoup avec le temps. Le numéro de l’édition est placé directement après le titre de l’ouvrage et doit être suivi de l’abréviation « éd. ». Dans le cas d’un ouvrage ayant subi d’importants remaniements lors d’une réédition, on pourra éventuellement ajouter la mention « Éd. revue et augmentée » (ou encore « 3e éd. revue et augmentée »), qui apparaît parfois en page titre. Cela s’applique surtout lorsque l’édition n’est pas numérotée.

Ryan, Rod (dir.). 1993. American cinematographer manual. 7e éd. Hollywood : ASC Holding Corporation.

Kracauer, Siegfried. [1947] 2004. From Caligari to Hitler: A psychological history of the German film. Éd. revue et augmentée. Princeton : Princeton University Press.

Hayward, Suzan. 2003. Cinema studies. The key concepts. 2e éd. revue et augmentée. New York : Routledge.

Il arrive parfois qu’un ouvrage fasse l’objet d’une réédition « spéciale » (édition anniversaire ou limitée, par exemple) pouvant contenir des remaniements importants et du matériel inédit. Le caractère distinctif de ces éditions incite parfois les éditeurs à intégrer le numéro ou le « nom » de l’édition dans le titre de l’ouvrage ou sur la page couverture. On peut alors indiquer cette information comme si elle faisait partie intégrante du titre (en italique).

Heaviside, Oliver. 1950. Electromagnetic theory: Complete and unabridged edition. New York : Dover Publications.

Price, Michael H., avec la collaboration de George E. Turner. 2004. Human monsters. The definitive edition. Baltimore : Luminary Press.

 
1.4 Ouvrage en plusieurs tomes 1.6 Nom de la collection